Étiquettes

, , , , , , ,

Voici un article déjà publié sur Tempérance, mais avec quelques remaniements …

Le tarot est un allié précieux, un soutien pour qui l’envisage dans l’éventail des possibles que sa pratique nous offre, sa richesse d’utilisation est inépuisable. D’ailleurs, si vous décidez de vous lancer sur le chemin de votre évolution personnelle en compagnie du Tarot, je vous suggère de tenir un petit journal de bord consignant vos tirages, c’est un excellent moyen de suivre cette progression, et a posteriori il est toujours très éclairant d’y revenir.

Pour commencer, le premier exercice simple et efficace que l’on peut faire pour s’initier à la pratique du Tarot est le tirage à UNE lame, qui peut même s’effectuer tous les jours, de préférence le matin au lever. Comme pour n’importe quel tirage, il vous suffit d’une ambiance calme et silencieuse … Et d’un jeu de Tarot, évidemment.

Pour ce tirage, voici quelques suggestions de protocoles ; il en existe bien d’autres dans la mesure où il n’y a aucune limite à l’imagination créatrice et chacun peut librement s’adonner à ce petit exercice.

Le premier est très simple, puisqu’il s’agit tout simplement de battre le jeu à l’endroit et face cachée, de le couper (de la main qu’il vous plaira je ne suis pas certaine que cela aie vraiment d’importance), et d’étaler les cartes face cachée devant vous. La lame tirée ensuite indiquera la couleur de la journée, l’énergie avec laquelle elle va se dérouler, celle avec laquelle nous pouvons faire corps. C’est aussi un support de méditation, pour qui a le temps de faire 10 petites minutes de retour sur soi dans le calme avant de partir au travail, histoire de s’imprégner de l’énergie de l’arcane.

Dernièrement, j’ai réalisé ce tirage très régulièrement avec une petite variante que je trouve très pertinente : il s’agit de mettre en résonance l’arcane majeur tiré avec un arcane mineur. Ce dernier viendra préciser le domaine dans lequel le premier va exercer son influence. Les Coupes seront liée au domaine de l’affectivité, des émotions et des sentiments, les Épées à l’esprit et à l’intellect, les Deniers à la matière (argent, biens matériels et préoccupations terrestres), et les Bâtons concerneront l’énergie vitale, tout ce qui a trait au corps et notamment à la sexualité.

Par exemple, si je tire Le Chariot, 7ème arcane majeur, je vais prendre mon paquet de mineurs, le mélanger soigneusement, le couper, rabattre la coupe, puis compter les six premières lames pour retourner la septième.

L’harmonie ou éventuelle dissonance symbolique de l’arcane mineur en rapport avec l’arcane majeur précédemment tiré permettra d’affiner la tonalité de votre journée. Car en effet, chaque couleur des arcanes mineurs (on appelle couleurs les 4 catégories que je viens d’expliciter) est en lien étroit avec un des 4 éléments (Coupe-Eau / Épée-Air / Deniers-Terre / Bâtons-Feu), et ces éléments s’accordent plus ou moins bien avec chaque arcane majeur. Imaginons que je tire l’Étoile et le Cinq de Coupe :

letoile

CinqdeCoupes

Ici l’élément Eau est évidemment à l’honneur, et indique que les deux arcanes vont entretenir une relation « fluide ». En revanche l’Étoile s’accorderait moins bien de la présence des Deniers, où elle pourrait alors indiquer une tendance à la dépense immodérée …

Hormis cette parenthèse avec l’utilisation des arcanes mineurs qui nous a fait sortir du cadre des tirages à une lame, vous pouvez également interroger le Tarot pour un conseil ponctuel, que j’appelle le « tirage-boussole ». La lame que vous sortirez alors du jeu viendra éclairer la réalité sous-jacente d’une situation, sur ses données inconscientes (que ce soit au niveau de la pensée comme celui des sentiments), et vous permettra de mieux en comprendre les tenants et les aboutissants pour mieux vous y adapter. Sa lecture reste brève et limitée dans le temps.

Le dernier protocole dont je parlerais s’appelle La Coupe, et fait référence à l’arcane mineur du même nom. Il va donc avoir un rapport avec le domaine de l’émotionnel comme je l’ai déjà évoqué plus haut. Il permet alors un arrêt sur image de la psyché et nous permet de prendre conscience de la nature des émotions qui nous habitent à ce moment précis. Pour cela, il vous faut battre le jeu face cachée, puis au moment où vous le ressentez coupez le jeu pour prendre connaissance de la carte située au niveau de cette « coupure ». Elle va ouvrir une porte sur le centre de votre être et fait du sentiment le lieu essentiel, le cœur de nous-mêmes.

Bonne pratique, et à très vite pour d’autres suggestions de tirages à une lame …

Publicités