Étiquettes

, , , ,

tarot des archétypes

Tarot des archétypes

Le WE dernier j’ai eu le bonheur de participer à trois jours de constellations archétypales animées par Georges Didier. Au-delà des belles rencontres humaines que j’ai pu y faire, j’ai surtout été happée par la puissance et la beauté du travail qui nous a été proposé, dont les fondements s’appuient sur les constellations familiales, peut-être plus connues, pour mieux s’en différentier.

De quoi s’agit-il ?

Les constellations familiales permettent de visiter les traumas transgénérationnels et de les apaiser.

Ces traumas ne sont que l’enjeu de conflits archétypaux. Si, par exemple, il y a eu un conflit entre Papa et Maman, c’est que, peut être, se jouait entre eux et à leur insu, une opposition entre l’archétype du matriarcat et celui de la fonction paternelle. Ce n’était pas un enjeu de personnes. Nos conflits psychiques sont des traumas collectifs.
Cela est une des techniques de base des constellations archétypales.

La naissance est avant tout une rencontre.

Les constellations archétypales aident, en posant des représentants d’archétypes comme la fonction paternelle, l’animus, l’anima ou le principe de différenciation ou d’autres archétypes comme celui du matriarcat, à ce que le psychisme puisse se différencier de l’héritage transgénérationnel qui l’a imprégné et qu’il est venu rencontrer pour élaborer une réponse.

Elles visent à permette à l’être de retrouver sa dimension spirituelle, sa dignité et son envergure intérieure. Et envisager être dans une filiation d’amour entre le masculin et le féminin.

Source : site internet de Georges Didier.

Deux principes sont posés en préambule à ce travail : tout d’abord, se détacher de la psychanalyse qui nous enferme à terme dans le « tragique« . Car si elle a son intérêt pour identifier nos conflits psychiques et analyser notre histoire personnelle et familiale, elle doit être dépassée sous peine de tourner en rond dans un constat qui alimente l’angoisse existentielle.

Deuxièmement, ne ne serions pas les enfants de nos parents, mais ceux de l’alliance du Masculin et du Féminin, dont nos parents ont été le relais. Nous sommes fils et filles de la Puissance de Vie qui nous traverse et qui a désiré notre naissance, quelles qu’en soient les circonstances. Il s’agit donc de s’aligner avec ce désir là, pour passer du psychologique au spirituel et se réapproprier la part souveraine de notre Être qui demande à s’exprimer.

Le travail personnel que j’ai pu accomplir a été d’une grande utilité. Par ailleurs, chaque constellation à laquelle j’ai assisté et participé est venue heurter une part de mon histoire, et cette résonance n’a fait que renforcer mes certitudes sur la force de l’inter-connexion qui nous relie tous et toutes.

Un mot enfin sur Georges Didier, un homme d’une intelligence étonnante, généreux et infatigable, dont l’intuition confine souvent à la claire-voyance, et son inspiration à la poésie … Beaucoup de ses confrères auraient des leçons d’humilité à prendre quant à la clarté de son positionnement, aux antipodes du gourou ou du thérapeute tout-puissant … Son humour et sa faculté d’autodérision en témoignent.

Publicités