Étiquettes

, ,

zz28972

Le Tarot Runique, de Caroline Smith et John Astrop,

Éditions Trédaniel

Même si je suis une fervente adepte du Tarot de Marseille, il m’arrive de jeter mon dévolu sur d’autres jeux dont je me sers parfois pour certains types de tirages ou dans certaines circonstances. Un de mes favoris est Le Tarot Runique ci-dessus qui, vous l’aurez compris, s’inspire des Runes divinatoires des civilisations nordiques et celtiques. D’ailleurs, avant même de découvrir le Tarot, c’est par les Runes que j’ai commencé à m’intéresser à la divination et à la mythologie : je m’étais fabriqué un jeu sur de petits morceaux de papier à partir d’un article trouvé dans le magasine ELLE que je piquais à ma mère à l’époque … Oui, à ce moment-là, ma culture et mes références ésotériques en étaient à leurs balbutiements 😉 !

Je suis tombée sur ce jeu « par hasard » il y a un an et demi, et j’ai été immédiatement séduite par la beauté des illustrations et la composition du jeu. Les 24 runes de l’ancien FUTHARK constituent l’essentiel du support divinatoire, elles sont l’équivalent des arcanes majeurs.

futhark

Puis l’on trouve un deuxième groupe de cartes (qui correspondent aux arcanes mineurs) réparties selon les quatre saisons et organisées par mois et semaines tout au long de l’année celtique : les cartes IMBLOC sont celles du printemps, celles de BELTANE correspondent à l’été, LUGHNASADH l’automne et SAMHAIN l’hiver.

Card09

carte_tarotrunique

Le jeu est accompagné d’un livret explicatif sur l’interprétation des cartes et des exemples de tirages. Celui que j’affectionne tout particulièrement est « La Roue du Soleil », un tirage à 12 cartes qui donne la tonalité de l’année sur les 12 mois à venir.Une résonance étonnante avec le tirage des 12 premiers jours de l’année préconisé dernièrement … D’ailleurs je me suis amusée à faire la somme des 12 arcanes que j’ai tirés : cela donne une Justice (Arcane VIII). Sûrement la preuve que mon tirage est « juste et parfait » !

Publicités