Mots-clefs

, , ,

maison-dieu

Arcane de la Maison-Dieu est étroitement lié au domaine de la communication et du langage, et de ce fait à la Pentecôte, qui célèbre la descente de l’Esprit Saint, ou « paraclet« , sur les Apôtres sous forme de langues de feu leur permettant de comprendre toutes les langues et de communiquer de façon universelle.

Le terme « paraclet » signifie le bouclier, et sur le plan psychique la Maison-Dieu évoque les protections que l’on érige autour de soi, la carapace, les cuirasses, pour se protéger des agressions du monde extérieur, lesquelles finissent par se révéler impuissantes mais surtout extrêmement nocives pour le corps et l’âme. C’est la « Tour d’Ivoire » dans laquelle tout un chacun s’est un jour ou l’autre enfermé pour se retrancher du monde et de ses souffrances.

La Maison-Dieu nous invite donc à recevoir l’Esprit Saint à l’intérieur de nous, mais cela ne sera possible qu’après avoir déconstruit ce qui nous tient attachés à nos anciennes protections. S’ouvrir par le haut (chakra coronal, la couronne en haut de la tour), c’est laisser entrer la Joie dans notre esprit, l’Espérance. Cette tour s’apparente d’ailleurs à une bouteille de champagne que l’on débouche, ou à une éjaculation …Cette lame figure la libération des illusions.

Au-delà de la symbolique et d’une manière très pratique, ces dix jours qui mènent de l’Ascension à la Pentecôte correspondent aux dix Séphirots de l’Arbre de Vie de la Kabbale. Chaque jour, il s’agira de s’ouvrir et de s’identifier en conscience à la région correspondante afin d’accompagner la descente de la lumière dans notre corps, de Keter à Malkut, de la tête aux pieds.

ARBRE Marchesani

L’été sera alors la période de la récolte des fruits mûrs de tout ce qui a été accompli depuis l’automne dernier. Le temps sera venu de se réjouir, de s’autoriser au contentement de soi. En somme, le repos du guerrier, avant de poser une nouvelle intention à la prochaine Saint Michel et d’entamer un nouveau travail initiatique

Publicités